L’impression 3D

L’impression 3D L’innovation bâtiment

Création de formes complexes avec un gain du temps de fabrication, une réduction des coûts et des déchets, une diminution de la pénibilité et des accidents. Quand l’impression 3D renverse le modèle traditionnel de construction et la façon de concevoir l’habitat.
L’impression 3D nourrit de grands espoirs. Intégrée à une démarche de maquette numérique, cette technologie a le vent en poupe dans le secteur du BTP. Elle pourrait repousser les limites de la construction et rendre notamment possible les formes architecturales les plus complexes.
En 2017, Bouygues Construction et l’Université de Nantes se sont lancés dans l’aventure. Ils se sont associés pour construire, à Nantes, la 1ère maison en impression 3D.

Maison 3D : l’innovation partagée

La technologie brevetée BatiPrint3DTM exploitée pour l’impression de cette maison, est le fruit d’un travail interdisciplinaire entre Bouygues Construction, les équipes de recherche du Laboratoire des Sciences du Numérique de Nantes (Université de Nantes, CNRS, Ecole Centrale, Inria, IMT Atlantique) et de l’institut de Recherche en Génie Civil et Mécanique (Université de Nantes, CNRS, Ecole Centrale). Ce consortium entre universitaires, chercheurs et industriels est une première mondiale.

Construire sa maison en 3D : rapidité et performance

Grâce à la technologie 3D, la maison de 95m² a pris forme en 3 jours, par le biais du bras articulé d’un robot : deux parois de polyuréthane entre lesquelles du béton a été coulé. Parmi les avantages du procédé, la réalisation de formes libres, la rapidité d’exécution et une isolation thermique déjà en place en fin de construction.

Un impact environnemental réduit

Le procédé émergent répond à des enjeux environnementaux. Moins de béton, diminution des émissions de CO2, réduction des transports, moins de nuisances (bruit, poussière), etc.

D’après Contour Crafting (Université de South California), elle permettrait de réduire les émissions CO2 et l’énergie grise de respectivement 75 % et 50 % par rapport à un procédé traditionnel. Ces résultats sont à considérer avec un niveau de qualité des produits qui doit rester le même et un excellent niveau de qualité environnementale.

Chiffres clés
3

Jours de construction

75

% de réduction des émissions de CO2