Terminal de Croisière Kai Tak

Transport

Terminal de Croisière Kai Tak

Une vitrine internationale

Inauguré en 2013, Kai Tak est l’un des terminaux les plus modernes au monde, conçu pour anticiper les futurs besoins des grands paquebots de croisière. Une porte maritime d’exception, dressée par Bouygues Bâtiment  International sur l’ancienne piste du mythique aéroport de Hong-Kong.
 

Défi

Le terminal de croisière Kai Tak est exceptionnel à plusieurs titres. D’abord pour sa capacité : gigantesque quadrilatère construit sur l’emplacement de l’ancien aéroport de Hong-Kong, Kai Tak peut accueillir simultanément deux supers-paquebots de 360 mètres de long, avec chacun à son bord quelque 4 000 passagers et 2 000 membres d’équipage. Extrêmement fonctionnel, le terminal est en mesure de gérer des flux de 3 000 passagers par heure.

Innovation

Le site est également hors norme par ses innovations techniques. Sa structure superpose trois plateformes assemblées sans piliers : une prouesse que traduisent des portées de 42 mètres. Cette structure flexible autorise une grande modularité et une large variété d’usages tout au long de l’année, y compris durant les périodes creuses. Large de 56 mètres, le hall d’attente aux vastes baies triangulaires peut ainsi être converti en espace événementiel et compartimenté en plusieurs lieux d’exposition ou de spectacle. 

Contexte

Avec la gare maritime de Kai Tak, Hong-Kong s’est dotée d’une infrastructure à la hauteur de son attractivité touristique : la mégapole accueille plus de 50 millions de visiteurs par an. Kai Tak est par ailleurs conforme à ses ambitions de hub régional pour les navires de tourisme de très grand format. La Perle de l’Orient est désormais en mesure de tirer pleinement parti de sa position avancée sur la Mer de Chine méridionale et du formidable potentiel offert par l’Asie du Sud et l’Australie en matière de croisière de luxe.

Environnement

Le terminal est un site de très haute qualité environnementale. Pensé pour minimiser les consommations énergétiques, il produit également de l’énergie à caractère renouvelable. Il est doté d’un système de récupération des eaux de pluie et de condensation à des fins de rafraîchissement du bâtiment et d’irrigation. Dans le but de réduire la consommation d’électricité, l’apport de lumière naturelle a été particulièrement travaillé. Avec au total 4 hectares de surfaces végétalisées, Kai Tak offre le plus grand toit vert de Hong-Kong. Un jardin public de 23 000 m² y a été aménagé.

Projet

Le terminal Kai Tak a été dessiné par le cabinet d’architecture londonien Foster & Partners. Sa conception technique et sa construction, ainsi que celles de ses installations auxiliaires, ont été pilotées par notre filiale Dragages Hong Kong, implantée localement depuis 1955. Le site est aujourd’hui géré par le Worldwide Cruise Terminals Consortium.

En bref
4
hectares de toiture végétalisée
132
panneaux photovoltaïques
3 000
passagers peuvent être accueillis simultanément