Le Sillon de Bretagne

Le Sillon de Bretagne :

Du mieux-vivre pour les habitants

France
  • img 1
  • img 2
  • img 3
  • img 5
  • À Saint-Herblain, dans la banlieue nantaise, notre filiale régionale Quille Construction a finalisé la plus importante opération de rénovation en site occupé d’Europe. Au programme : réhabiliter la plus grande cité HLM de l’ouest de la France - un kilomètre de long ! -, le Sillon de Bretagne. Intégrant totalement les besoins des habitants, cette opération a permis la rénovation des
    580 logements, l’aménagement de 6 000 m² de bureaux, la construction d’équipements publics et la création d’une ouverture sur le parc voisin.

  • Témoignage

    « Réduire au minimum les nuisances »

    "Avec 3 000 résidents, rénover le Sillon tout en nous dérangeant le moins possible n'était pas gagné. Visites et réunions d’information, création d’accès provisoires, planning indiquant la durée et la nature des travaux étage par étage, changement des fenêtres par l’extérieur… tout a été fait pour réduire au minimum les nuisances du chantier."

    Isabelle Calonne, résidente du Sillon de Bretagne à Nantes

     

  • Pour mener ce projet hors-norme de rénovation urbaine, impliquant 12 chantiers simultanés, nous avons choisi d’apporter le plus grand soin aux habitants en garantissant leur confort. Ainsi, l’intervention en façade à l’aide de nacelles a permis de travailler essentiellement depuis l’extérieur et de limiter les nuisances sonores. La rénovation en elle-même, s’inscrivant dans notre offre de réhabilitation de logements Réavenir, vise l’amélioration de la qualité de vie des habitants via la modernisation de l’immeuble, la réduction de la facture énergétique des résidents, le désenclavement du quartier et la mise en place d’ actions d’insertion.

  • L’un des défauts majeurs du bâtiment était sa mauvaise isolation et sa faible étanchéité… Ainsi, une nouvelle enveloppe a été posée sur l’immeuble avec des fenêtres double-vitrage mixtes PVC et aluminium.
    De plus, sur les terrasses 800 m2 de panneaux solaires ont été installés pour assurer 50 % de la production d’eau chaude sanitaire. Résultat ? Une meilleure isolation thermique, des consommations d’énergie réduites et une pérennité supérieure à celle qu’aurait apportée un simple ravalement.

     

  1. 1
    Contexte
  2. 2
    Témoignage
  3. 3
    Ambitions
  4. 4
    Innovations
  1. 1
    Contexte
  2. 2
    Témoignage
  3. 3
    Ambitions
  4. 4
    Innovations
  • À Saint-Herblain, dans la banlieue nantaise, notre filiale régionale Quille Construction a finalisé la plus importante opération de rénovation en site occupé d’Europe. Au programme : réhabiliter la plus grande cité HLM de l’ouest de la France - un kilomètre de long ! -, le Sillon de Bretagne. Intégrant totalement les besoins des habitants, cette opération a permis la rénovation des
    580 logements, l’aménagement de 6 000 m² de bureaux, la construction d’équipements publics et la création d’une ouverture sur le parc voisin.

  • Témoignage

    « Réduire au minimum les nuisances »

    "Avec 3 000 résidents, rénover le Sillon tout en nous dérangeant le moins possible n'était pas gagné. Visites et réunions d’information, création d’accès provisoires, planning indiquant la durée et la nature des travaux étage par étage, changement des fenêtres par l’extérieur… tout a été fait pour réduire au minimum les nuisances du chantier."

    Isabelle Calonne, résidente du Sillon de Bretagne à Nantes

     

  • Pour mener ce projet hors-norme de rénovation urbaine, impliquant 12 chantiers simultanés, nous avons choisi d’apporter le plus grand soin aux habitants en garantissant leur confort. Ainsi, l’intervention en façade à l’aide de nacelles a permis de travailler essentiellement depuis l’extérieur et de limiter les nuisances sonores. La rénovation en elle-même, s’inscrivant dans notre offre de réhabilitation de logements Réavenir, vise l’amélioration de la qualité de vie des habitants via la modernisation de l’immeuble, la réduction de la facture énergétique des résidents, le désenclavement du quartier et la mise en place d’ actions d’insertion.

  • L’un des défauts majeurs du bâtiment était sa mauvaise isolation et sa faible étanchéité… Ainsi, une nouvelle enveloppe a été posée sur l’immeuble avec des fenêtres double-vitrage mixtes PVC et aluminium.
    De plus, sur les terrasses 800 m2 de panneaux solaires ont été installés pour assurer 50 % de la production d’eau chaude sanitaire. Résultat ? Une meilleure isolation thermique, des consommations d’énergie réduites et une pérennité supérieure à celle qu’aurait apportée un simple ravalement.

     

Le Sillon de BretagneUn impératif : assurer la meilleure communication avec les habitants

Dans un projet de grande envergure tel que celui de la réhabilitation du Sillon de Bretagne, la communication avec les occupants joue un grand rôle dans le bon déroulement du chantier et l’assurance que le projet correspond bien aux besoins des utilisateurs. Au cœur de nos préoccupations, les 3 000 personnes vivant et travaillant sur ce lieu ont donc bénéficié d’un accompagnement spécifique. Un guide a notamment été créé pour préciser le niveau sonore et les étages concernés par le bruit tout au long du planning de travaux afin que les locataires de bureaux puissent s’organiser en toute connaissance de cause. Une responsable de la relation avec les résidents tenait également une permanence pour écouter les habitants, répondre à leurs questions et les satisfaire autant que possible.

 

Le Sillon de BretagneUne réhabilitation durable

La modernisation du Sillon de Bretagne intègre une forte dimension durable. Concrètement, nous avons installé 800 m² de panneaux solaires pour la production d'eau chaude sanitaire, permettant d'atteindre le niveau de performance BBC neuf, y compris sur l'ensemble de l'immeuble en réhabilitation. Un travail important a également été mené pour améliorer la qualité de l’air à l’intérieur des logements. Enfin, sur le plan sociétal, nous avons noué des partenariats avec des associations d’insertion locale, ce qui nous a permis de comptabiliser 33 000 heures d’insertion sur ce projet.

 

En brefLe Sillon de Bretagne