fbpx
Top

Technologies et construction

Bouygues Construction s’évertue depuis de nombreuses années à faire de la sécurité une de ses priorités. Le Groupe met en place ses propres normes de sécurité drastiques, et investit dans des équipements innovants, pour tendre vers le « zéro accident » sur ses chantiers. Préparer et sécuriser un chantier, c’est primordial pour limiter la prise de risque et protéger chaque collaborateur et sous-traitant d’un éventuel accident. Monte-charge, élévateur : la mise en place d’outils performants et adaptés est un moyen de réduire la pénibilité des tâches et de préserver la santé de chacun. Chez Bouygues Construction, les chefs de chantier sont formés à la sécurité, pour diffuser un comportement prévoyant auprès des équipes. Ils appliquent des normes qui dépassent les exigences que s’impose la profession.

Bouygues Construction est à la pointe en matière d’initiatives pour renforcer la sécurité sur les chantiers et atteindre le « zéro accident ». Les actions de lutte contre les addictions, l’échauffement du personnel ou encore la journée mondiale « Santé et Sécurité », créée en 2011, ne sont que quelques exemples. Ces campagnes de sensibilisation ont largement démontré leur grande efficacité, avec des chiffres en baisse constante. L’objectif de demain pour le Groupe est le zéro risque.

Handicap : sur quoi repose aujourd’hui l’inclusion en entreprise ?

En 2021, être inclusif sur le sujet du handicap ne peut plus se résumer à embaucher des personnes en situation de handicap. Pour cause, les handicaps sont nombreux et pour la plupart invisibles. D’ailleurs, les enjeux aussi sont nombreux : performance, recrutement, fidélisation. Une prise de conscience qui incite de plus en plus d’entreprises à revoir leurs standards et leurs actions en interne.

La robotique : déjà une réalité sur tous les chantiers ?

Si l’intérêt des robots sur les chantiers n’est plus à démontrer, de nombreux challenges restent toutefois à relever pour démultiplier leur usage : accessibilité des machines par les ouvriers (compagnons), amélioration de l’interaction homme / machine, autonomie des robots, équilibre financier… Une équation complexe que le secteur de la construction doit encore solutionner pour faire de la robotique le véritable allié des chantiers et des compagnons. Explications.

Ehpad et hôpitaux : digitaliser pour construire utile, confortable et durable

Pour répondre aux besoins des patients et des soignants, chaque lieu de santé doit allier fiabilité et confort d’usage. Une évidence pas toujours appliquée. En témoignent les nombreux problèmes de surface et de praticité pointés du doigt par les usagers. Pourtant, que ce soit dans les Ehpad ou dans les hôpitaux, le bâtiment est une aide précieuse pour prendre soin des plus vulnérables et aider les professionnels de santé à travailler dans de bonnes conditions. Un enjeu de taille auquel Bouygues Construction souhaite répondre grâce à la digitalisation.

Le béton auto-cicatrisant

Gels, champignons ou bactéries, plusieurs pôles de recherche dans le monde travaillent sur des procédés proactifs de béton auto-cicatrisant, en anticipant les fissures dès la conception ou la mise en place du béton.

Faciliter le travail de grutier pour plus de sécurité

Dans le monde, environ 600 000 grues participent aux travaux de construction. Elles sont indispensables pour de nombreux chantiers. Certaines mesurent jusqu’à 200 mètres de hauteur et peuvent soulever des charges de 500 tonnes. Aujourd’hui, un projet de R&D Bouygues Construction, porté par Bouygues Construction Matériel, vise à permettre le pilotage à distance des grues avec une assistance vidéo, de la réalité augmentée, et même une part d’automatisation.

Interview de Mohamed Al-Hussein

Les recherches du Dr Al-Hussein ont apporté un grand nombre de contributions à l'industrialisation du processus de construction, grâce au développement de technologies de construction modulaire et hors site. Il nous en parle !

Interview de Thomas Bock

La robotique appliquée à la construction n'a aucun secret pour Thomas Bock, professeur à l'université technologique de Munich, auteur de plus de 500 articles dans des revues universitaires, créateur de la première commission européenne de robotique de construction, co-fondateur et directeur de l'IAARC, titulaire du prix DFG Seibold, et qui conseille les gouvernements et les académies du monde entier. Il nous en parle !

Plus d‘articles