Bouygues Construction va reconfigurer le stade Vélodrome de Marseille (Montant du contrat : 300 millions d'euros)

11/07/2010 - Communiqué

Bouygues Construction va reconfigurer le stade Vélodrome de Marseille (Montant du contrat : 300 millions d'euros)

GFC Construction et Exprimm, filiales de Bouygues Construction réunies en groupement, viennent d'être choisies par le Conseil municipal de la ville de Marseille pour la reconfiguration du stade Vélodrome et de ses abords. Ce projet en partenariat public-privé, d'un montant de plus de 300 millions d'euros (part Groupe), est le premier des huit stades à rénover dans le cadre de l'Euro 2016 à avoir été attribué.

Le groupement est constitué de la Caisse des Dépôts, la Caisse d'Epargne Provence-Alpes-Corse, le FIDEPPP, le fonds Infravia, GFC Construction (mandataire), Exprimm, les cabinets d'architectes SCAU (Maxime Barbier, Bernard Cabannes, Luc Delamain, François Gillard, Michel Macary, Aymeric Zublena) et DIDIER ROGEON ARCHITECTE, architecte associé, ainsi que les bureaux d'études IOSIS, GARCIA Ingénierie et BETEREM Ingénierie.

Les travaux, réalisés par GFC Construction, démarreront au deuxième trimestre 2011 et dureront trois ans (livraison prévue en juin 2014). D'un montant d'un peu plus de 200 millions d'euros, ils concernent deux ouvrages différents :

•    La reconfiguration du stade vélodrome actuel en couvrant l'ensemble des gradins et en assurant une protection des spectateurs vis-à-vis des intempéries. Le stade, construit en 1938 et partiellement reconfiguré en 1998, sera entièrement modernisé et mis en conformité avec les normes internationales, notamment en vue de l'Euro 2016. La configuration du stade atteindra ainsi le niveau 5 étoiles au classement UEFA. La capacité totale d'accueil sera de 67000places (contre 58000 actuellement), dont 6000places VIP. Durant toute la phase des travaux, le stade continuera à accueillir du public à hauteur de 42000places. Au terme de sa rénovation, il produira plus d'énergie qu'il n'en consommera, notamment grâce à l'installation de panneaux photovoltaïques et d'éoliennes, mais aussi grâce à la récupération de la chaleur d'une station d'épuration voisine.

•    La restructuration et l'extension du stade de rugby voisin (stade Delort) qui permettra de créer une tribune de 5000places assises et couvertes. L'équipement répondra aux règlementations en vigueur pour des rencontres de niveau national et international.

La société AREMA, qui sera créée pour ce projet, assurera l'exploitation des évènements (hors matchs) pendant toute la durée du contrat de partenariat. Exprimm, membre du groupement et filiale de Bouygues Construction, assurera quant à elle la maintenance de l'ouvrage et le gros entretien et renouvellement (GER) pendant 31 ans (montant pour Exprimm : 101 millions d'euros).

Le contrat de partenariat prévoit également le développement d'un programme immobilier d'accompagnement de 100 000 m² qui comprendra un ensemble de bureaux, un centre commercial, un hôtel et des logements.

La mise au point du contrat de partenariat est en cours, pour une date prévisionnelle de signature en octobre 2010.

Depuis la construction du Parc des Princes en 1972, Bouygues Construction a réalisé plus d'une centaine de projets dans le domaine du sport, en France comme à l'international, notamment le stade national de Hong-Kong (1996), le Stade de France (1997), le palais omnisport Arena à Budapest (2003) et le stade de Berne (2005). Le Groupe va démarrer la construction du vélodrome de Saint-Quentin en Yvelines et poursuit celle du stade de Valenciennes.

Contacts presse

Mathieu Carré

+33 (0)1 30 60 66 39

m.carre@bouygues-construction.com

Jessica Swiderski

+33 (0)1 30 60 25 37

j.swiderski@bouygues-construction.com

Inscrivez-vous

Recevez nos communiqués par e-mailRecevez nos communiqués par e-mail