fbpx
Top

Précédent :
Stéphanie Barrault, chef du projet Circular Design Experience : appliquer l’ensemble des principes d’économie circulaire au secteur du bâtiment

Suivant :
Accélérer la rénovation énergétique par l’industrialisation

hôtel belaroïa montpellier
Construire durablement

jeudi 9 janvier 2020

9+

« Le projet Belaroïa, manifeste pour la mixité programmatique », une tribune de l’architecte Manuelle Gautrand

Manuelle Gautrand, architecte du Belaroïa à Montpellier, nous parle de la manière dont elle a conçu cet hôtel, que les équipes de Bouygues Construction ont réalisé.

Suivant :
3 questions à Mehdi Hafsia, sur la CONVR2019 et le futur de la construction

9+

0 Commentaire
Votre commentaire a bien été pris en compte, merci ! Il apparaîtra après validation par le webmaster.

Commenter
    Un commentaire ? Un avis ? Une suggestion ?

    Vous aimerez aussi...

    • Biotope : le chantier du futur siège de la Métropole Européenne de Lille pose sa première pierre

      En présence de Damien Castelain et Martine Aubry, Linkcity et Bouygues Bâtiment Nord-Est, toutes deux filiales de Bouygues Construction et le Crédit Mutuel Nord-Europe ont posé la première pierre du futur siège de la Métropole Européenne de Lille (MEL). L’évènement est venu marquer le démarrage du plus important chantier de bureaux du moment sur la métropole lilloise.

    • Economie circulaire et bâtiment, cap sur le réemploi des matériaux !

      Réemployer les matériaux issus de rénovation ou de déconstruction, l’idée fait son chemin. Il faut dire qu’elle a de quoi séduire. Car en réactivant cette pratique séculaire, on gagne sur tous les plans : nouvelles filières de valorisation, matériaux à faible coût, amélioration du bilan carbone des opérations... La liste est longue. Reste à lever les freins.

    • Photovoltaïque : où en est-on ?

      « A la fin de la crise [sanitaire liée à l’épidémie du Covid-19], il faudra se reposer les questions [de politique énergétique] de manière différente. » C’est ce qu’indiquait le 1er Avril 2020 Pascal Roger, président de la Fédération des services énergie environnement (Fedene) à News Tank Cities. Aujourd’hui, les nouvelles énergies renouvelables représentent un espoir de transition écologique pour ce secteur, avec le photovoltaïque au premier plan, entre centrales géantes et installations innovantes. Où en est-on ?

    • Comment aménager et construire dans un contexte de « Zéro artificialisation nette » ?

      23 000 hectares : c’est la superficie moyenne annuelle d’espaces naturels, agricoles ou forestiers réaffectés à l’urbanisation en France ces dernières années, l’équivalent de 2,2 fois la superficie de Paris, de 33 000 terrains de football ou de 19 millions de places de parkings. Un chiffre qui fait de la France l’un des pires élèves européens en matière de sobriété foncière. Les impacts sur la biodiversité et les émissions de CO2 sont tels qu’il y a urgence à endiguer le phénomène.

    • La biodiversité urbaine à l’agonie, quelles solutions ?

      Les experts de l’ONU ont posé le diagnostic, sans appel : en ville comme à la campagne, la biodiversité est à l’agonie. La bonne nouvelle, comme avec le réchauffement climatique, il n’y a pas de fatalité. Si le premier enjeu est bien celui des espaces naturels, les urbanistes et les constructeurs au sens large doivent apprendre à construire, à reconstruire des villes, des bâtiments adaptés à l’épanouissement des écosystèmes, où la continuité écologique à tout son sens.