fbpx

L’interview du mois : Isabelle Grillaud, responsable R&D Innovation chez Construction privée

Isabelle Grillaud, responsable R&D Innovation chez Construction privée, nous présente le concept d’alimentation et de pilotage en POE (Power Over Ethernet), récent lauréat du concours de l’innovation.

l'interview shared innovation

En quoi consiste le concept et quel impact cette innovation peut-elle avoir sur les usages au quotidien ?

Traditionnellement, les terminaux d’un bâtiment (éclairages LED, stores, ventilation, …) sont alimentés par deux câbles ayant chacun une fonction propre : un câble Ethernet pour la transmission de données et un câble d’alimentation électrique. Le PoE (Power over Ethernet) permet de mutualiser ces deux fonctions via un seul et même câble Ethernet. Chaque terminal devient ainsi intelligent, prêt à être connecté à de multiples applications au service de l’optimisation des usages d’un bâtiment.

Avec ce système, les usagers d’un bâtiment de bureaux seront par exemple en mesure de piloter diverses commandes depuis leur poste de travail ou leur smartphone : réglage de l’éclairage, ajustement de la température, recherche de salles de réunion, … Autant d’éléments susceptibles d’optimiser leur confort et leur performance au travail.

interview Isabelle Grillaud

Quelle a été la genèse de l’élaboration de cette innovation ?

L’élaboration du concept a été un travail de longue haleine : l’histoire a démarré en 2013 avec le test par Construction Privée sur une partie des bureaux de l’ancien site des Ulis, d’un système développé par une société externe (Application Redwood de CommScope, multinationale américaine du secteur des télécommunications) concernant l’alimentation et le pilotage en PoE d’éclairage LED seul. Très satisfaisant du point de vue des usages, le système générait un surcoût de 10% qui ne permettait pas d’envisager son déploiement pour nos clients. Un challenge s’ouvrait alors à nous : étendre cette technologie aux autres terminaux en plafond sans surcoût par rapport à une solution classique pour rendre viable son déploiement. Didier Audoin, responsable du pôle électricité chez Construction privée et moi-même nous sommes lancés dans l’aventure, accompagnés par la start-up Energie IP.

Les succès se sont enchaînés rapidement. En mars 2016, Energie IP présentait le concept développé à la première édition de Matching UP et remportait l’adhésion des membres du jury. Dans la foulée, un POC (Proof of Concept : expérimentation en situation réelle d’une idée ou méthode afin d’en démontrer la faisabilité) était réalisé au cabinet d’architecture intérieure de Rénovation Privée, situé 59 avenue d’Iéna à Paris, en octobre 2016. Les retours des collaborateurs qui se sont prêtés au test sont unanimes et très positifs. Le prix de l’innovation vient consacrer l’aboutissement de plus de trois ans et demi de travail !

 

Quelles sont les perspectives et les prochaines étapes ?

Notre objectif pour 2017 est de passer au déploiement de notre innovation en la mettant en œuvre sur une première opération. Nous commençons à communiquer auprès des bureaux d’études et des clients, notamment Linkcity, à ce sujet tout en finalisant notre partenariat avec Energie IP.
L’équipe est également en recherche de nouvelles applications à agréger au système. Rendez-vous est déjà pris fin janvier 2017 avec la start-up Jooxter, finaliste de la seconde édition de Matching Up, qui propose une technologie au service de l’optimisation de l’usage des espaces de travail. Gestion dynamique des salles de réunion et meilleur accompagnement des visiteurs dans un bâtiment font partie des solutions envisagées.
Co-développement de notre concept avec Energie IP, écosystème de start-ups partenaires potentiels: Matching Up a été un vrai tremplin pour notre équipe !