fbpx
Top

Précédent :
Ville numérique, ville humaine

Suivant :
Temps libre et dynamiques urbaines

Digital Cities, Human Design
Cahiers de tendances

samedi 2 janvier 2016

0

(English) Digital Cities, Human Design

(English) With the digital ecosystem, we are transitioning to a new paradigm
which is revolutionising our economic models, our lifestyle, and our
habits. New opportunities are opening up for us in different areas such as
shared usage, mobility, energy, citizen involvement, and community living.

Suivant :
2016 BIM…GO !

0

0 Commentaire
Votre commentaire a bien été pris en compte, merci ! Il apparaîtra après validation par le webmaster.

Commenter
    Un commentaire ? Un avis ? Une suggestion ?

    Vous aimerez aussi...

    • Ville numérique, ville humaine

      L’écosystème numérique nous fait entrer dans un nouveau paradigme qui bouleverse nos modèles économiques, nos modes de vie et nos usages ! De nouvelles perspectives s’offrent à nous dans différents domaines tels que la mutualisation des usages, la mobilité, l’énergie, la participation citoyenne, le vivre ensemble...

    • Note de tendances : Résilience climatique des territoires

      La planète pourrait connaître un réchauffement de 6 à 7°C à la fin du siècle par rapport à l’ère préindustrielle : c’est le scénario le plus pessimiste que prévoient les nouvelles simulations climatiques réalisées par des scientifiques français contribuant au 6ème rapport d’évaluation du Giec (groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat).

    • Bien vieillir chez soi

      Le vieillissement de la population n’est pas un sujet nouveau, mais l’accélération et l’ampleur du phénomène dans les prochaines années nécessitent de se pencher sur cet enjeu et d’analyser ses répercussions sur l’offre d’habitat.

    • Espaces hybrides, villes en transition

      Dimension essentielle de nos existences, le temps est une clé d’entrée encore peu utilisée dans la fabrique et la gestion de la ville. On a souvent aménagé l’espace pour gagner du temps mais on a rarement aménagé le temps pour gagner de l’espace. Plus largement, l’approche chronotopique croisant espace et temps est longtemps restée marginale... Mais les temps changent !