fbpx
Top

Précédent :
Projet de loi d’orientation des mobilités : où en est-on ?

Suivant :
Expérimenter l’excellence environnementale énergie carbone, pas si simple

Quai 22 la connexion entre l'eau et la ville.
Construire durablement

lundi 21 octobre 2019

1+

Quai 22, la ville réinventée

C’est un endroit où il fera bon travailler, flâner, respirer. Mélange d’urbanité, de nature et d’eau, ce lieu baptisé « Quai 22 », sera situé sur les bords de la Deûle, dans la métropole européenne lilloise.

Suivant :
Expérimenter l’excellence environnementale énergie carbone, pas si simple

1+

0 Commentaire
Votre commentaire a bien été pris en compte, merci ! Il apparaîtra après validation par le webmaster.

Commenter
    Un commentaire ? Un avis ? Une suggestion ?

    Vous aimerez aussi...

    • Photovoltaïque : où en est-on ?

      « A la fin de la crise [sanitaire liée à l’épidémie du Covid-19], il faudra se reposer les questions [de politique énergétique] de manière différente. » C’est ce qu’indiquait le 1er Avril 2020 Pascal Roger, président de la Fédération des services énergie environnement (Fedene) à News Tank Cities. Aujourd’hui, les nouvelles énergies renouvelables représentent un espoir de transition écologique pour ce secteur, avec le photovoltaïque au premier plan, entre centrales géantes et installations innovantes. Où en est-on ?

    • Economie circulaire et bâtiment, cap sur le réemploi des matériaux !

      Réemployer les matériaux issus de rénovation ou de déconstruction, l’idée fait son chemin. Il faut dire qu’elle a de quoi séduire. Car en réactivant cette pratique séculaire, on gagne sur tous les plans : nouvelles filières de valorisation, matériaux à faible coût, amélioration du bilan carbone des opérations... La liste est longue. Reste à lever les freins.

    • Comment aménager et construire dans un contexte de « Zéro artificialisation nette » ?

      23 000 hectares : c’est la superficie moyenne annuelle d’espaces naturels, agricoles ou forestiers réaffectés à l’urbanisation en France ces dernières années, l’équivalent de 2,2 fois la superficie de Paris, de 33 000 terrains de football ou de 19 millions de places de parkings. Un chiffre qui fait de la France l’un des pires élèves européens en matière de sobriété foncière. Les impacts sur la biodiversité et les émissions de CO2 sont tels qu’il y a urgence à endiguer le phénomène.