fbpx
Top

Précédent :
Note de tendances : l’objectif de « Zéro Artificialisation Nette » en France

Suivant :
Note de tendances : Tiers-lieux de travail

ZAN
Cahiers de tendances

vendredi 2 juillet 2021

Note de tendances : l’objectif de « Zéro Artificialisation Nette » en France

L’artificialisation est définie par l’article 192 de la loi « Climat et Résilience » 2021, qui prévoit de diviser par deux le rythme d’artificialisation des surfaces du territoires français d’ici à 2030 par rapport aux dix dernières années, pour arriver à zéro artificialisation nette d’ici 2050. Enjeux, objectifs et levier : décryptage avec cette note de tendances.

Suivant :
Construction durable : vers un retour de la paille ?

0 Commentaire
Votre commentaire a bien été pris en compte, merci ! Il apparaîtra après validation par le webmaster.

Commenter
Un commentaire ? Un avis ? Une suggestion ?

Vous aimerez aussi...

  • Note de tendances : Résilience territoriale

    Comment les collectivités intègrent-elles la résilience dans leur action vis-à-vis des principaux risques identifiables ? Quels risques et vulnérabilités jugent-elles prioritaires sur leur territoire ? Quelles difficultés et quels leviers identifient-elles ? Découvrez notre note de tendances sur le sujet.

  • Note de tendances : Résilience climatique des territoires

    La planète pourrait connaître un réchauffement de 6 à 7°C à la fin du siècle par rapport à l’ère préindustrielle : c’est le scénario le plus pessimiste que prévoient les nouvelles simulations climatiques réalisées par des scientifiques français contribuant au 6ème rapport d’évaluation du Giec (groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat).

  • Note de tendances : Tiers-lieux de travail

    Aujourd’hui, le développement du travail à distance questionne à la fois les entreprises et les individus sur le choix des lieux de travail. De plus en plus, les tiers-lieux viennent se placer comme alternative au bureau et au logement, notamment pour les actifs exerçant des fonctions télétravaillables.

  • Bien vieillir chez soi

    Le vieillissement de la population n’est pas un sujet nouveau, mais l’accélération et l’ampleur du phénomène dans les prochaines années nécessitent de se pencher sur cet enjeu et d’analyser ses répercussions sur l’offre d’habitat.

  • Habiter demain

    Tous les aspects de l’habitat sont impactés et se traduisent par trois grands principes : un habitat agile et sur-mesure, un habitat partagé et ouvert sur la ville et un habitat soutenable et résilient.

  • Espaces hybrides, villes en transition

    Dimension essentielle de nos existences, le temps est une clé d’entrée encore peu utilisée dans la fabrique et la gestion de la ville. On a souvent aménagé l’espace pour gagner du temps mais on a rarement aménagé le temps pour gagner de l’espace. Plus largement, l’approche chronotopique croisant espace et temps est longtemps restée marginale... Mais les temps changent !