fbpx

Quand les termites inspirent la construction de demain

2 minutes de lecture

La nature est une source inépuisable d’inspiration. L’observer pour créer des technologies innovantes est l’essence même du biomimétisme.

La ville de demain sera vivante, résiliente, agréable à vivre, régénérative, fertile et nourricière.

Voilà pourquoi une connaissance pointue du fonctionnement du système de notre biodiversité est primordiale, pour apporter une plus-value à un projet immobilier. Précurseur des méthodes de réflexion collaboratives innovantes, Bouygues Construction à travers sa filiale Elan se place en tant qu’expert en consulting de la connaissance et de l’inspiration de la faune et la flore pour la conception de projets immobiliers.

 

Le projet Ecotone, à la génèse d’une offre biomimétisme

L’aventure du biomimétisme débute avec le projet Ecotone, lauréat de «Inventons la Métropole du Grand Paris 2016 ».

Cet espace de près de 82 000 m² accueille une programmation mixte ouverte sur son environnement avec un pôle tertiaire innovant, une offre de restauration responsable, un pôle santé et sport, des lieux d’échanges intergénérationnels. Il incarne une transition sociale, énergétique et culturelle : performance, production d’énergie, réduction de la pollution … le bâtiment se protège des nuisances sonores ou thermiques tout en permettant une ouverture sur le paysage.

Ecotone illustre les bénéfices du biomimétisme sur l’architecture (efficacité énergétique, esthétique, pérennité du bâtiment) et sur le déroulement d’un projet urbain (implication de scientifiques très tôt dans la réflexion, nouvelle manière de concevoir les usages, les structures, les matériaux, etc.).

 

Le saviez-vous ?

Des exemples concrets qui ont inspiré Ecotone :

  • Comme les écailles d’une pomme de pin, ses parois s’ouvrent en fonction de la météo.
  • À l’image des ailes d’une libellule, sa fine toiture respire. Comme une termitière, ses puits régulent la température.
  • À 95%, Ecotone devrait être autonome en énergie. C’est en partie grâce à sa couverture végétale feuillue qui protègera le bâtiment de la chaleur en été, et laissera passer le soleil en hiver.
  • La propulsion aérodynamique de ses pompes à eaux s’inspire de celle d’ailerons de requin.