fbpx

L’agence de chantier du futur

3 minutes de lecture

Interview de Stéphane SCHAEFFER, responsable de la planification et en charge du déploiement Lean, BYMARO (filiale marocaine de Bouygues Construction).

L'agence de chantier du futur

D’où vient l’idée de repenser l’agence de chantier ?

L’idée est partie d’une volonté d’améliorer les outils de travail des conducteurs de travaux chez BYMARO, qui nous a conduit par la suite à imaginer des lieux de travail plus qualitatifs et adaptés aux enjeux de notre époque.

Au sujet des outils de travail, nous souhaitions remplacer les ordinateurs portables de nos conducteurs de travaux au Maroc par des tablettes, plus adaptées aux déplacements au sein du chantier, complétées par des ordinateurs fixes très puissants, au sein de l’agence, pour effectuer les tâches lourdes, comme exploiter et modifier les maquettes BIM du bâtiment.

À la suite d’un sondage en interne sur ces outils, nous avons constaté que nos conducteurs de travaux n’étaient pas satisfaits par les espaces de travail utilisés au quotidien. Nous avons alors réfléchi à repenser l’agence de chantier : nous nous dirigeons vers un nouveau modèle plus ouvert et comprenant différents types d’espaces, plus spécifiquement adaptés à chaque usage.

Cette idée a germé début 2019, puis le prototype, conçu par Ikrame ADMEUR, architecte au sein de BYMARO, a été mis en place sur un chantier à Rabat en avril 2021. Il concilie les besoins en termes d’usage et d’ouverture, et les contraintes liées aux dimensions standardisées des bungalows de chantier. On peut le découvrir aussi à distance à travers une visite virtuelle.

L'agence de chantier du futur

La crise de la Covid a-t-elle ouvert des perspectives nouvelles ?

Lors de la crise liée à la Covid-19, nous avons tous expérimenté le télétravail. Cela nous a fait beaucoup réfléchir. J’ai pensé que l’agence du futur pouvait devenir un tiers-lieu et s’ouvrir aux personnes extérieures au chantier : à toutes les équipes de BYMARO, à des sous-traitants, etc.

Les déplacements quotidiens peuvent être pesants pour les équipes. Par exemple, certains de nos collaborateurs habitent à Rabat et font l’aller-retour chaque jour pour se rendre au siège à Casablanca, à 90 km environ. Nous avons pensé qu’ils pourraient utiliser une agence de chantier proche de chez eux certains jours comme tiers-lieu, pour réduire l’ampleur de leurs déplacements. Le prototype de l’agence du futur est situé à Rabat et commence à être utilisé par des collaborateurs extérieurs au chantier.

Plus globalement, l’agence de chantier du futur doit répondre aux attentes des jeunes générations en termes d’espaces de travail, dont font partie nos jeunes diplômés conducteurs de travaux. Ils attendent généralement des espaces plus dynamiques, moins cloisonnés, favorisant les échanges tout en permettant des moments de calme et de concentration.

Quels sont les principes d’aménagement retenus ? A quels usages répond chaque espace ?

Après avoir analysé les différentes tâches que réalise un conducteur de travaux au cours de ses journées, plusieurs types d’espaces ont vu le jour. A chaque tâche, un lieu adapté :

  • L’espace nomade, composé de tables mange debout et de chaises hautes, avec vue panoramique sur le chantier, est un espace de passage qui permet de réaliser des tâches individuelles rapides comme la consultation et la rédaction de mails par exemple.
  • L’espace collaboratif, composé de tables sur lesquelles on peut travailler à plusieurs, permet quant à lui d’échanger, d’organiser des réunions. Ces tables ne sont pas attribuées, ce qui permet de favoriser une mixité entre corps d’état, et ainsi de désiloter nos équipes. Les processus de travail sont de plus en plus numérisés, et il devient pertinent de limiter la quantité de papier, donc nous encourageons les équipes à éviter de laisser des plans sur les tables à l’issue d’un échange. La présence de casiers individuels est très importante pour contrebalancer la non-attribution des espaces.
  • L’espace Solo, composé de cabines qui permettent de s’isoler, d’être au calme, est utilisé pour des tâches qui demandent de la concentration, mais également pour passer des appels ou des visioconférences, sans déranger ses collègues.
  • Les postes fixes sont des tables de 3 ou 4 places avec un ordinateur et un grand écran. Ils permettent de lire des maquettes 3D, d’en extraire des données, de travailler avec des logiciels lourds comme Autocad, Revit ou Primavera, que les tablettes ne prennent pas en charge.
  • L’espace détente comprend quelques fauteuils. Cet espace a pour but de travailler autrement, d’accueillir un sous-traitant dans un endroit plus convivial qu’un bureau, de faire des points planning en équipe plus chaleureux, etc.
  • L’espace extérieur offre des sièges. L’espace extérieur est important au Maroc puisque le climat est favorable au travail en plein air. Aujourd’hui, il permet de téléphoner, de faire de courtes réunions informelles.
  • Enfin l’espace direction, dédié au directeur de projet, est aménagé selon ses préférences. Dans le prototype, il prend la forme d’une grande table qui permet d’accueillir plusieurs personnes pour des réunions.

Comment a été reçue l’agence de chantier du futur ?

Le prototype d’agence de chantier du futur a reçu un accueil très favorable, à la fois de la part des collaborateurs du chantier, des visiteurs et des parties prenantes du projet : maître d’ouvrage, maître d’œuvre… Nous sommes convaincus que ce modèle est voué à se diffuser sur nos futurs chantiers au Maroc, et pourquoi pas dans d’autres pays !

Pour pouvoir profiter d’une visite virtuelle de l’agence cliquez ici !