fbpx

4 usages innovants du BIM, épisode 3 : le BIM pour un chantier maîtrisé

4 minutes de lecture

Partager les informations pour que tous les acteurs du projet aient une vision commune de l’ouvrage. Bienvenue dans l’ère du BIM ! Chaque semaine, découvrez un de nos chantiers sur lequel l’usage du BIM est innovant. Aujourd’hui, le bâtiment L6 de L’Oréal, par Bouygues Energies & Services.

Le BIM sur le chantier Bouygues L'Oréal L6

Le Centre de Recherche Cosmétiques L’Oréal a déjà vu sortir de terre plusieurs bâtiments de Laboratoires (L1, L2, L3….). Ce nouveau projet « L6 » s’inscrit dans la volonté de rassembler des équipes de chercheurs sur le campus, et a été co-construit avec eux, grâce au BIM et à la réalité virtuelle.
Le bâtiment, 5300 m², a été livré en juin 2018. Il s’organise en R+3 avec un sous-sol dédié aux équipements techniques. Il est relié via une galerie souterraine et une galerie aérienne au L4 voisin. La toiture accueille une terrasse pourvue de panneaux photovoltaïques. Le projet a été conçu de manière à assurer une modularité et une flexibilité d’usage pour les équipes entrantes, et permettre à long terme un usage évolutif des locaux, intégrant éventuellement des fonctions différentes. Bouygues Energies & Services a réalisé les lots Climatisation, ventilation, fluides spéciaux et plomberie.

L'oréal L6

 

Collaborer avec les futurs utilisateurs
L’Oréal, maître d’ouvrage, était favorable à la mise en place des solutions innovantes et participatives pour la conception et la construction de ses espaces. Grâce au BIM et à la réalité virtuelle, les futurs utilisateurs du bâtiment ont pu s’immerger dans leur environnement de travail à venir dès la phase de conception, avec la modélisation 3D des laboratoires flexibles, des laboratoires supports, des flux de circulation. Bouygues Energies et Services a participé au processus de co-construction, grâce au parti-pris de l’équipes projet, que ce soit en études d’exécution, encadrement, maitrise ,ECVC jusqu’à la mise au point qui ont chacun, au fur et à mesure de leur implication, enrichi la maquette des attributs relatifs à nos équipements techniques, réseaux, schémas, notices et données de commissionnements, via des outils standards (Office Excel), et notre outil digital de commissionnement Resolving
L’OREAL fut en capacité in-finé, en s’appuyant sur leurs outils, d’intégrer les données de maintenance/exploitation pertinentes issues de la maquette mise à jour. Une vraie expérience d’innovation partagée !

Infographie BIM L'Oréal L6

 

Collaborer avec les autres corps d’état
La notion de collaboratif a aussi été fondamentale entre les différents corps d’état et parties prenantes sur le projet. Dès le dossier de consultation des entreprises, plusieurs exigences de la maitrise d’ouvrage ont été attachées à la réalisation du bâtiment : démarche intégrée BIM de la conception à l’intégration dans l’exploitation, certification environnementale BEPOS expérimentale. La maquette numérique devait être compatible avec les logiciels de gestion de patrimoine et d’exploitation (ABYLA et CARLSOURCE). L’objectif était d’anticiper ainsi la préparation des interventions.

Focus L'Oréal L6