Stade Vélodrome de Marseille

Stade Vélodrome de Marseille :

Plus de confort pour les spectateurs et supporters

France
  • Stade Vélodrome de Marseille
  • Stade Vélodrome de Marseille
  • Stade Vélodrome de Marseille
  • Stade Vélodrome de Marseille
  • Stade Vélodrome de Marseille
  • Stade Vélodrome de Marseille
  • Stade Vélodrome de Marseille
  • Stade Vélodrome de Marseille
  • Stade Vélodrome de Marseille
  • En préparation de l’Euro 2016, une mise en conformité avec les normes internationales était requise pour le stade Vélodrome de Marseille. Dans ce projet de rénovation, l’enjeu était également d’apporter au lieu plus de modernité et d’esthétisme et d’offrir des conditions d’accueil plus confortables aux spectateurs. En particulier, il s’agissait de concevoir une bonne protection pour les préserver de la pluie, du vent et du soleil. 

  • « La fierté des clubs de supporters, ce sont les virages, situés aux extrémités Nord et Sud du stade. Nous avons donc fait onduler la nouvelle toiture pour lui faire suivre les gradins. Une prouesse technique. »

    Eric Serrano, directeur production du chantier.

  • Aujourd’hui, le stade Vélodrome de Marseille a atteint le niveau « Elite » – le plus exigeant – au classement UEFA. Sa capacité d’accueil est passée de 60 000 à 67 000 places, dont 6 000 places « VIP ». Un agrandissement qui intègre l’efficacité énergétique : la consommation  en énergie et eau est réduite, le stade étant alimenté par une boucle thermique d’eau tempérée issue d’une station d’épuration voisine, tandis que 3 éoliennes alimentent la pompe de relevage des eaux pluviales pour satisfaire les sanitaires et l’arrosage de la pelouse.

  • À la hauteur de ce site exceptionnel, la charpente de 6 000 tonnes a la particularité d’être désolidarisée de la structure en béton. Elle repose sur 4 points d’appui métallique, une vraie prouesse technique. La couverture, réalisée dans une matière très résistante, protège les spectateurs du vent, de la pluie et du soleil. Tout en laissant passer la lumière, elle agit comme une barrière sonore limitant ainsi les nuisances en direction des riverains. 

  1. 1
    Contexte
  2. 2
    Témoignage
  3. 3
    Ambitions
  4. 4
    Innovation
  5. 5
    Vidéo
  1. 1
    Contexte
  2. 2
    Témoignage
  3. 3
    Ambitions
  4. 4
    Innovation
  5. 5
    Vidéo
  • En préparation de l’Euro 2016, une mise en conformité avec les normes internationales était requise pour le stade Vélodrome de Marseille. Dans ce projet de rénovation, l’enjeu était également d’apporter au lieu plus de modernité et d’esthétisme et d’offrir des conditions d’accueil plus confortables aux spectateurs. En particulier, il s’agissait de concevoir une bonne protection pour les préserver de la pluie, du vent et du soleil. 

  • « La fierté des clubs de supporters, ce sont les virages, situés aux extrémités Nord et Sud du stade. Nous avons donc fait onduler la nouvelle toiture pour lui faire suivre les gradins. Une prouesse technique. »

    Eric Serrano, directeur production du chantier.

  • Aujourd’hui, le stade Vélodrome de Marseille a atteint le niveau « Elite » – le plus exigeant – au classement UEFA. Sa capacité d’accueil est passée de 60 000 à 67 000 places, dont 6 000 places « VIP ». Un agrandissement qui intègre l’efficacité énergétique : la consommation  en énergie et eau est réduite, le stade étant alimenté par une boucle thermique d’eau tempérée issue d’une station d’épuration voisine, tandis que 3 éoliennes alimentent la pompe de relevage des eaux pluviales pour satisfaire les sanitaires et l’arrosage de la pelouse.

  • À la hauteur de ce site exceptionnel, la charpente de 6 000 tonnes a la particularité d’être désolidarisée de la structure en béton. Elle repose sur 4 points d’appui métallique, une vraie prouesse technique. La couverture, réalisée dans une matière très résistante, protège les spectateurs du vent, de la pluie et du soleil. Tout en laissant passer la lumière, elle agit comme une barrière sonore limitant ainsi les nuisances en direction des riverains. 

Stade Vélodrome de MarseillePendant les travaux, le sport continue !

Les équipes ont su relever le défi de mener le chantier tout en maintenant l’activité du site. Pendant toute la durée des travaux, jusqu’à 42 000 spectateurs ont pu être accueillis dans les meilleurs conditions de sécurité et de confort. Sur trois ans, le planning du chantier a dû s’adapter au calendrier sportif, rythmé par le championnat de Ligue 1 et la Coupe d’Europe. Avant chaque match, une organisation méthodique était mise en place, impliquant notamment l’intervention d’une commission dédiée à la sécurité. Bouygues Energies & Services mobilisait le jour J une quinzaine de collaborateurs pour intervenir en cas d’incident et assurer le bon déroulement de la rencontre. Les phases clés du chantier ont ainsi pu être menées pendant les trêves hivernales et estivales, sans retard dans la livraison. 

Stade Vélodrome de MarseilleUne modernisation au-delà du Vélodrome

Le partenariat public-privé dans lequel s’inscrit la rénovation du stade Vélodrome de Marseille comporte également la restructuration du stade de rugby Delort de 5 000 places. Il prévoit aussi un important programme immobilier avec le développement d’un éco-quartier de 100 000 m² en périphérie du Vélodrome. Au programme la création de 600 logements, d’une résidence étudiante et intergénérationnelle, d’un pôle santé, de deux hôtels, d’un ensemble de bureaux et du centre commercial du Prado, ouvrage exemplaire en matière environnementale.

En brefStade Vélodrome de Marseille